La Cravate Solidaire, vecteur de réussite

rotaract-paris-cravate-solidaire-frontpage

By on 29 octobre 2017

« C’est important d’être satisfait de l’image professionnelle que l’on renvoie »

A chaque année ses collectes de vêtements ! C’est l’engagement annuel du Rotaract Paris Ouest.

Comme lors de la dernière édition, 2 associations seront bénéficiaires de l’action du Rotaract Paris Ouest.
L’association la Cravate Solidaire, déjà présente en février 2017 et Utopia 56, association qui vient en aide aux réfugiés politiques et migrants.

Lors de la réunion du club mardi 24 octobre, nous avons eu le plaisir de recevoir Renaud EHRET, Responsable des opérations de la Cravate Solidaire.

 

« La Cravate Solidaire, c’est la bienveillance, la convivialité et le sourire. Le Rotaract c’est la jeunesse, la cohésion et l’engagement. Si vous vous retrouvez dans l’un ou plusieurs de ces 6 mots, RDV le 18 novembre pour la collecte de vêtements aux Invalides. » – Renaud EHRET.

 

INTERVIEW :

Parlez-nous de votre association et des ses objectifs.
La Cravate Solidaire vient en aide aux chômeurs, aux personnes au RSA, aux jeunes aux faibles revenus ou tout individu qui n’a pas travaillé depuis longtemps. Des personnes qui peuvent avoir perdu confiance en eux. Nous les accompagnons dans toutes les étapes qui constituent une embauche : de la recherche d’une tenue adaptée au comportement à avoir en entretien, jusqu’à la préparation aux différentes phases de recherches d’emploi.

La collecte du Rotaract Paris Ouest constitue donc une 1ère étape pour tous ces jeunes ?
Exactement. Je n’étais pas là l’année dernière mais je sais que la collecte du club avait très bien fonctionné. On espère récupérer tout autant de vêtements. Au cours de l’année 2016, plusieurs personnes, associations et particuliers nous ont apporté des pièces qui constituent une tenue d’entretien. Des ceintures, des chaussures, une veste… Au total, nous avons reçu 5tonnes de vêtements !

Quels sont les vêtements donc vous avez le plus besoin ? Si trop de vêtements sont donnés, que faites-vous du reste ?
On demande surtout des ceintures, des vestes et des chaussures d’hommes ainsi que des bijoux fantaisies. Il faut vraiment que l’on est de quoi constituer une tenue entière. Lorsque l’on reçoit des affaires qui ne correspondent pas à nos critères, nous les redonnons à d’autres associations. D’ailleurs, nous avons déjà travaillé avec Utopia56. Il arrive que l’on reçoive des vêtements abîmés, un peu dépassés, qui manquent de tenue : dans ce cas, on les redonne également parce qu’il est important que les candidats soient crédibles face aux recruteurs.

Une fois les vêtements récoltés, que se passe-t- il ?
Les vêtements sont triés au sein de nos locaux (par genre, taille et type de vêtement), puis envoyés dans nos vestiaires pour permettre de faire des ateliers. Le mercredi, le vendredi et le samedi, plus de 800 personnes sont accompagnées pour choisir une tenue qui leur convient le mieux. C’est important d’être satisfait de l’image professionnelle que l’on renvoie. Ils sont alors aidés par des coach en images, pour suivre les tendances et s’adapter à leur morphologie. Après, ce sont les managers et recruteurs bénévoles qui prennent le relais. Ils vont les aider à mettre en avant leur parcours (pas forcément linéaires voir difficile) et à bien se vendre lors des entretiens.

Et le résultat final ?

Il est positif ! 73% des personnes que l’on a accompagné à un entretien sont recrutées ! Ce sont souvent les mêmes branches de métiers qui reviennent : vente, sécurité, restauration, accueil. Les entreprises nous font également confiance. Certaines acceptent même la tenue d’ateliers et d’évènements comme la stimulation d’entretiens, au sein de leurs locaux.

 

rotaract-paris-ouest-lacravatesolidaire-01 rotaract-paris-ouest-lacravatesolidaire-02

La Cravate Solidaire poursuit ses engagements et espère dans quelques temps, pouvoir créer un partenariat avec plusieurs marques de textiles. Objectif : récupérer les anciennes collections. Si certaines enseignes donnent déjà des vêtements non voulus par leur clientèle, des progrès restent à faire. L’engagement de la Cravate Solidaire s’étend dans l’Hexagone. 8 villes dont Lilles, Paris et Lyon constituent les antennes locales de l’association.

Alors à vos placards et rendez-vous le 18 novembre

de 14H30 à 17H30 aux Invalides, les bras chargés de vêtements !

 

Comme le dit La Cravate Solidaire: « l’habit ne fait pas le moine… mais il y contribue ».

Pour nous rejoindre : www.facebook.com/events/1450623658326619 (contact@rotaract-paris-ouest.org)

rotaract-paris-ouest-lacravatesolidaire-06 rotaract-paris-ouest-lacravatesolidaire-08 rotaract-paris-ouest-lacravatesolidaire-09 rotaract-paris-ouest-lacravatesolidaire-10 rotaract-paris-ouest-lacravatesolidaire-15

Crédits: interview twitter – Delphine Isenbard, article – Estelle Torgue, photos – Antoine Neau Jolly.